DSC00463_edited.jpg

Histoire

L'art a toujours fait partie de la vie de Marie de Lestapis. Sa première expérience artistique a été une œuvre de coloriste : trompant la vigilance de ses parents à l'heure de la sieste, elle s'emparait de la boîte à cirage s'enduisait le corps de cirage de toutes les couleurs. ''Beau, beau'' a été sa seule explication. Quelques années plus tard, elle refusait de prendre des cours de dessin, persuadée que ce n'était pas une discipline qui s'apprenait : on l'avait en soi. Durant sa scolarité, il lui était difficile de ne pas crayonner pendant chaque heure de cours, ce qui n'a pas toujours été bien perçu par ses enseignants....

Marie de Lestapis a suivi des cours de modèle vivants en dessin et en sculpture, des cours de peinture à l'huile, à l'aquarelle dans différents ateliers de la ville de Paris ou en province. 

En 1989 elle a suivi une  formation de peintre en décor à l'Ipedec.

A l'issue, convaincue que la connaissance de l'histoire des arts était nécessaire pour avoir de bonnes références pour peindre des décors de qualité elle entre à l'école du Louvre. Spécialité architecture et décor de grande demeures. Diplômée en muséologie, elle travaille quelques années dans le marché de l'art, sans jamais cesser de peindre, dessiner, sculpter.

 

Marie de Lestapis a aussi un diplôme agricole. Elle est aussi heureuse dans un décor XVIIIème que dans une étable, une chèvrerie ou une écurie. Elle aime la grandeur sublime des montagnes, leur couleurs changeante au fil des saisons, leur présence stable au fond de son horizon béarnais.  Elle aime les vols de grues qui passent en criant, annonçant l'automne ou le printemps, le brame immuable des cerfs au fond des forets, les mousses sur les troncs des arbres, les grands bois et les jardins italiens.  

Elle aime surtout ses trois enfants merveilleux qui supportent ses odeurs de térébenthine, les pinceaux dans les casiers à couverts et les travaux en cours parfois jusqu'au milieu de la table familiale....

Univers

L'univers de Marie s'inspire de la nature qui l'émerveille et de ce que les hommes en ont fait depuis la nuit des temps : ceux des cavernes utilisaient à main nue des pigments naturels aux couleurs chaudes  ; Géricault lui a fait voir la richesse des robes chatoyantes des chevaux, Boldini ou Fragonard l'ont émue par la vivacité de leur touche, Charousset lui a montré que le gris n'est jamais gris mais plutôt bleu ou violet. Elle aime les fauves, les nabis, les paysages à l'huile sur papier de Valencienne ou de Granet. Marie aime suivre les doigts de Bugatti dans ses sculptures. Les longues vacances passées à remonter une vieille maison, sa spécialité d'architecture et décor de grandes demeures à l'école du Louvre lui ont donné le goût du décor plus encore que de l'art pur. Elle ne prétend pas avoir des grands messages à exprimer mais juste envie de partager des images, des portraits d'animaux, des souvenirs des univers qui lui ont plus. Elle souhaite mettre son savoir faire au service de ceux qui désirent créer chez eux un univers qui leur ressemble en mettant  sur papier, sur toile, leurs souvenirs, leurs amis à quatre pattes, leurs passions ou leurs délires.